Lovenox


Absence d information dans l AMM.


 
Lovenox - Surdosage
- Le surdosage accidentel après administration sous-cutanée de doses massives d héparine de bas poids moléculaire pourrait entraîner des complications hémorragiques. - En cas d hémorragie, un traitement par sulfate de protamine peut être indiqué dans certains cas, en tenant compte des faits suivants : . son efficacité est nettement inférieure à celle rapportée lors d un surdosage par l héparine non fractionnée ; . en raison de ses effets indésirables (notamment choc anaphylactique), le rapport bénéfice/risque du sulfate de protamine sera soigneusement évalué avant prescription. La neutralisation est dans ce cas effectuée par l injection intraveineuse lente de protamine (sulfate ou chlorhydrate). - La dose de protamine utile est fonction : . de la dose d héparine injectée (on peut utiliser 100 UAH de protamine pour neutraliser l activité de 100 UI anti-Xa d héparine de bas poids moléculaire), si l énoxaparine sodique a été administrée dans les 8 dernières heures, . du temps écoulé depuis l injection de l héparine : * une perfusion de 50 UAH de protamine pour 100 UI anti-Xa d énoxaparine sodique pourra être administrée si l administration d énoxaparine sodique a eu lieu plus de 8 heures auparavant, ou si une seconde dose de protamine semble nécessaire, * si l injection d énoxaparine sodique a eu lieu plus de 12 heures auparavant, il n est pas nécessaire d administrer la protamine. - Ces recommandations concernent des patients à fonction rénale normale lors de doses répétées. - Néanmoins, il n est pas possible de neutraliser totalement l activité anti-Xa. - Par ailleurs, la cinétique de résorption de l héparine de bas poids moléculaire peut rendre cette neutralisation transitoire et nécessiter de fragmenter la dose totale calculée de protamine en plusieurs injections (2 à 4), réparties sur 24 heures. - En cas d ingestion, même massive, d héparine de bas poids moléculaire (aucun cas rapporté), aucune conséquence grave n est, a priori, à redouter, compte tenu de la très faible résorption du produit aux niveaux gastrique et intestinal.  


PA: Enoxaparine sodique